Le sillon alpin désigne un ruban de villes et de territoires , entre Genève, Annecy, Chambéry, Grenoble et Valence, qui, en trente ans a connu un essor spectaculaire. Sur la partie sud, entre Valence et Chambéry, se déroule actuellement l’un des plus importants chantiers de modernisation d’une ligne ferroviaire existante : le Sillon alpin sud. Objectif : améliorer la qualité des déplacements ferroviaires, et faire du train une alternative performante à la route.

Depuis le 15 février 2013, la ligne Valence Moirans est connectée à la LGV Paris méditerranée et l’ensemble de l’axe ferroviaire Valence Grenoble Montmélian fonctionne en mode électrique.

Accueil > Chantier exceptionnel

CHANTIER EXCEPTIONNEL

L’axe reliant Valence et la vallée du Rhône à Grenoble, Chambéry et au-delà aux vallées alpines, est désormais entièrement électrifié et relié à la LGV Paris méditerranée vers le sud.

 

Cet itinéraire de 180 km nouvellement modernisé offre désormais à toutes les entreprises de transport ferroviaire la possibilité de circuler sous traction électrique continue entre la vallée du Rhône et les vallées alpines.

Pari tenu pour l’un des plus gros chantiers d’électrification sur le réseau ferré existant qui s’achève dans les délais. Après plus de trois ans de travaux intensifs, l’opération de modernisation, d’un budget de 360 M€, menée par la direction régionale Rhône Alpes Auvergne de RFF tient les engagements pris en 2010 auprès des partenaires (Région Rhône Alpes, Etat, et 8 collectivités territoriales associées, ainsi que l’Union Européenne qui subventionne également ce projet depuis 2013, sur le fond RTE-T 2013-2015).

Les trains TER, dont les services ont été largement renforcés autour de l’agglomération grenobloise à l’issue de la première étape de modernisation de la ligne Valence Grenoble, vont progressivement passer de la traction thermique à la traction électrique, en fonction du déploiement par la Région Rhône Alpes de ses matériels.

L’ouverture de cet itinéraire électrifié offre une alternative intéressante pour le transport ferroviaire de marchandises entre le sud de la France et les vallées alpines, voire l’Italie par Modane, en évitant le transit des trains par l’agglomération lyonnaise.

Des TGV sont en service depuis les vacances de février 2014, entre Annecy et Marseille, offrant ainsi de nouvelles liaisons directes avec des temps attractifs entre les vallées alpines et le sud.